Recettes

Naturopathie – Faire son huile de millepertuis

Pourquoi faire son huile de millepertuis ? Parce que c’est l’huile de l’été, utile contre les brûlures, et notamment les coups de soleil. L’huile de millepertuis agit en tant qu’anti-inflammatoire. Elle peut être aussi utilisée pour le zona et les poussées d’herpès et boutons de fièvre (application locale dès que les premières petites démangeaisons se font sentir), et contre les piqûres d’insectes.

Pour reconnaître le millepertuis, écrasez une fleur encore en bouton entre vos doigts, si vos doigts se colorent d’un beau pigment rouge foncé, vous êtes en présence de millepertuis. Vous pourrez aussi observer ses feuilles à la lumière, elles sont perforées. C’est pourquoi on l’utilise aussi pour les “blessures de type perforation” (quand on a marché sur un clou, ou qu’on s’est planté une écharde…), …la théorie des signatures !On peut la mélanger à l’huile d’arnica, pour les cas de bleus, ecchymoses, contorsions musculaires.

On cueille les sommités fleuries de fin juin à fin juillet.

Pour faire votre huile de millepertuis : Cueillir les fleurs et les faire sécher. Puis les placer dans un bocal et recouvrez d’huile d’olive vierge. Laissez macérer pendant plusieurs semaines dans un endroit qui reçoit de la chaleur, mais pas directement au soleil. L’huile devient rouge.

Précaution : Le millepertuis peut induire une photosensibilité, donc ne vous exposez pas au soleil après l’application de l’huile.

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir la Naturopathie Ayurvédique  et de découvrir comment se déroule une séance de Naturopathie.